L’asthme sévère, définition officielle

Cette définition est transmise et validée par la communauté médicale. Nous remercions le Professeur Camille Taillé , pneumologue à l’hôpital Bichat de Paris pour sa vulgarisation :

L’asthme sévère au-delà d’une banale classification, est un asthme qui nécessite un traitement par corticostéroïdes (= médicament anti-inflammatoire) inhalés à dose élevée et un bronchodilatateur de longue durée d’action. Un spécialiste classifiera une personne asthmatique sévère si : 

  • Le patient a un traitement à dose élevée
  • Le spécialiste bénéficie d’un recul de 12 mois de traitement inefficace sur ce patient
  • Malgré de fortes doses, l’asthme reste mal contrôlé, et si on diminue le traitement c’est le désastre.

D’après cette définition L’asthme sévère représente entre 3 et 10 % des asthmes en général. 

2018 et 2019 apportent de nouveaux espoirs pour les asthmatiques sévères pour lesquels les corticoïdes à fortes doses ne sont pas assez efficaces. Plusieurs leaders de l’industrie pharmaceutiques comme GSK, Sanofi ou TEVA lancent de nouvelles solutions avec de nouvelles molécules comme le Mepolizumab, le Dipulimab et le Reslizumab pour l’instant chez l’adulte seulement. Nous espérons que ces nouveaux traitements auront rapidement une indication pédiatrique pour aider les enfants qui souffrent d’un asthme sévère.

Thierry-Basset

L’auteur de l’article

Pharmacien biologiste et à l’initiative du projet Ludocare, Thierry est un ancien responsable de laboratoire. Il met au service de la start-up ses connaissances et son expérience en tant que responsable médical. 

Thierry contribue au développement de la partie médicale des robots Joe et Léo, les compagnons des enfants asthmatiques et atteints de mucoviscidose. Les deux solutions seront commercialisées dès la rentrée 2019. 

0 commentaires